Rénovation énergétique : quel est le rôle du syndic ?

Photo de l'auteur

Coach Copro

Partagez cet article

La rénovation énergétique est un enjeu majeur dans notre société contemporaine. Face aux défis du changement climatique et à la nécessité de réduire notre empreinte carbone, il devient essentiel d’améliorer l’efficacité énergétique de nos bâtiments. C’est dans ce contexte que le rôle du syndic de copropriété prend toute son importance.

En tant qu’acteur central, le syndic joue un rôle crucial dans la mise en œuvre des projets de rénovation énergétique au sein des copropriétés. Il agit en tant que médiateur entre les copropriétaires, le conseil syndical et les professionnels du bâtiment. Sa mission consiste à informer, conseiller et orienter les parties prenantes vers des solutions durables et performantes.

Dans cet article, Cotoit explore plus en détail le rôle du syndic dans la rénovation énergétique, en mettant l’accent sur les défis et les opportunités qui se présentent.

Recevez gratuitement notre fiche synthétique sur la rénovation énergétique en copropriété en cliquant ici !

Le syndic, acteur central de la rénovation énergétique

Au cœur du processus de rénovation énergétique des copropriétés, le syndic joue un rôle essentiel en tant qu’intermédiaire entre les différents acteurs impliqués. Voici comment il contribue activement à la transition énergétique :

Lien entre les copropriétaires, le conseil syndical et les professionnels du bâtiment

Le syndic facilite la communication entre les copropriétaires et les autres parties prenantes. Il organise l’assemblée générale où sont discutés les projets de rénovation énergétique. Il est en contact direct avec les artisans, les bureaux d’études et les entreprises de travaux. Son rôle est de coordonner leurs interventions et de veiller au bon déroulement des chantiers.

Rôle d’information, de conseil et d’orientation

Le syndic informe les copropriétaires sur les enjeux de la rénovation énergétique, les avantages des travaux et les aides disponibles. Il conseille sur les choix techniques, les matériaux à privilégier et les solutions adaptées à chaque copropriété. Son expertise permet d’orienter les décisions vers des solutions durables et performantes.

Citations de la présidente de l’Union des syndicats de l’immobilier

La présidente de l’Union des syndicats de l’immobilier souligne l’engagement des syndics en faveur de la décarbonation. Selon elle, ils ont un rôle clé à jouer dans la transition énergétique en sensibilisant le syndicat des copropriétaires et en mettant en œuvre des projets ambitieux.

Obligations légales et aides pour la rénovation énergétique

Obligation de rénovation énergétique pour les biens classés E, F et G (passoires thermiques) afin de continuer à louer

Depuis plusieurs années, la législation française impose des exigences croissantes en matière de performance énergétique des logements. Les biens classés en catégories E, F et G, considérés comme des passoires thermiques, sont soumis à une obligation de rénovation. Les propriétaires doivent entreprendre des travaux visant à améliorer l’efficacité énergétique de ces logements s’ils souhaitent les louer légalement.

DPE collectif obligatoire pour les copropriétés de plus de 200 lots depuis janvier 2024

Le DPE collectif est un outil essentiel pour évaluer la performance énergétique d’un immeuble dans son ensemble. Depuis janvier 2024, les copropriétés composées de plus de 200 lots doivent réaliser un DPE collectif. Ce diagnostic permet d’identifier les points faibles du bâtiment et de proposer des solutions pour réduire sa consommation énergétique.

A noter : à partir de janvier 2024, la réalisation d’un DPE collectif est obligatoire pour les copropriétés de plus de 200 lots dont le permis de construire date d’avant le 1er janvier 2013. Ce diagnostic indique la performance énergétique et les émissions de gaz à effet de serre du bâtiment dans son ensemble, incluant les parties privatives et communes. Voici les prochaines échéances :

  • Janvier 2024 pour les copropriétés de plus de 200 lots
  • Janvier 2025 pour celles comptant entre 51 et 200 lots
  • Janvier 2026 pour les copropriétés de 50 lots ou moins

Plan pluriannuel de travaux (PPT) instauré par la loi Climat et Résilience pour estimer et planifier les travaux sur dix ans

La loi Climat et Résilience a introduit le plan pluriannuel de travaux (PPT) pour les copropriétés. Ce plan vise à anticiper et à programmer les travaux sur une période de dix ans. Il permet d’évaluer les besoins en rénovation énergétique, d’établir un calendrier et de budgétiser les interventions nécessaires. Le syndic joue un rôle clé dans la mise en place et le suivi du PPT.

Constitution d’un fonds de travaux depuis 2015 pour la rénovation et l’entretien de la résidence

Depuis 2015, les copropriétés doivent constituer un fonds de travaux destiné à financer les dépenses de rénovation et d’entretien. Ce fonds permet d’anticiper les coûts liés aux travaux énergétiques et d’assurer la pérennité de l’immeuble. Le syndic veille à la bonne gestion de ce fonds et à son utilisation conforme aux besoins de la copropriété.

Difficultés rencontrées par les syndics

La gestion d’un projet de rénovation énergétique au sein d’une copropriété présente plusieurs défis pour les syndics :

Complexité des projets de rénovation énergétique

Les travaux visant à améliorer l’efficacité énergétique d’un immeuble peuvent être complexes. Ils nécessitent une expertise technique approfondie pour évaluer les besoins, choisir les solutions adaptées et superviser leur mise en œuvre. La variété des systèmes (chauffage, isolation, ventilation, etc.) et des matériaux disponibles rend la tâche encore plus ardue. Le syndic doit s’assurer que les travaux répondent aux spécificités de chaque copropriété.

Coordination des différents acteurs

La rénovation énergétique implique la collaboration de multiples intervenants : entreprises de travaux, bureaux d’études, fournisseurs d’équipements, etc. Le syndic doit coordonner leurs actions, planifier les interventions, et veiller à ce que chaque professionnel respecte les délais et les normes de qualité.

Respect des normes et des délais

Les réglementations en matière de rénovation évoluent constamment. Le syndic doit se tenir informé des dernières lois et directives pour garantir la conformité des travaux. Respecter les délais est crucial pour minimiser les perturbations pour les résidents et maintenir la qualité de vie au sein de la copropriété.

Le syndic est un maillon essentiel de la chaîne de la rénovation énergétique. Sa mission va au-delà de la simple gestion administrative : il participe activement à la construction d’un avenir plus durable pour nos copropriétés, tout en faisant réaliser des économies sur les factures d’énergie aux copropriétaires sur le long terme. 🌿🏢💡


        Cotoit vous propose chaque mois deux actualités sur la copro, inscrivez-vous à notre newsletter :

        Besoin de changer de syndic ?

        Vous aimeriez changer de syndic et êtes intéressés par Cotoit ?

        Faites votre demande de devis gratuitement et en 3 minutes maximum.

        Un de nos Coach Copro vous recontactera dans les plus brefs délais.

        Illustration

        Pour en savoir plus sur la copropriété

        Article

        Le Bail Meublé Étudiant : Tout ce qu’il faut savoir

        L’essor du bail meublé étudiant Le bail meublé étudiant connaît une forte croissance ces dernières années, en réponse à l’évolution des modes de vie et des besoins des étudiants. Plusieurs facteurs expliquent cet engouement. 1. Une demande croissante de logements étudiants Avec l’augmentation constante du nombre d’étudiants en France, la demande de logements adaptés ne […]

        Lire l'article

        Nino Grégoire • 13 juin 2024

        Article

        Comment valoriser son bien immobilier en copropriété ?

        Valoriser un bien immobilier en copropriété est un sujet complexe qui fait intervenir de nombreux facteurs. Que votre appartement ou votre maison soit destiné à la vente ou à la location, il est essentiel de bien identifier les leviers pour en maximiser la valeur. Tour d’horizon des meilleures pratiques. État des lieux et diagnostics Avant […]

        Lire l'article

        Coach Copro •

        Article

        Le bail chambre chez l’habitant : une solution locative

        Qu’est-ce que le bail chambre chez l’habitant ? Le bail chambre chez l’habitant, aussi appelé « cohabitation intergénérationnelle » ou « colocation avec le propriétaire », désigne un contrat de location spécifique où une personne loue une chambre meublée au sein du logement principal d’un particulier. Ce type d’hébergement connaît un essor grandissant en France, porté notamment par les […]

        Lire l'article

        Nino Grégoire • 12 juin 2024