Loi ELAN : quels impacts sur les copropriétés ?

Photo de l'auteur

Elise Macé

Partagez cet article

Votée à l’Assemblée nationale le 12 juin 2018 et adoptée par le Sénat le 25 juillet 2018, le projet de loi ELAN (évolution du logement, de l’aménagement et du numérique) répond aux nouveaux besoins immobiliers des foyers français. Ses principaux objectifs : améliorer le cadre de vie, répondre aux besoins de chacun, protéger les plus fragiles et provoquer un choc d’offre en construisant plus, mieux, et moins cher. Cotoit décrypte pour vous les impacts de cette loi sur votre copropriété.

Loi ELAN : le copropriétaire devra déclarer ses locataires au syndic de copropriété

Après remise des clés au locataire, le propriétaire bailleur devra mentionner sous un mois au syndic de copropriété : le nom, prénom, coordonnées téléphoniques et électroniques de son locataire.
Ceci permettra au syndic de pouvoir agir plus rapidement en cas de rappel à l’ordre lors de fautes commises par un locataire (troubles du voisinage, non-respect des parties communes, etc.). Néanmoins le propriétaire reste responsable de son locataire.

Des procédures plus souples et efficaces pour votre copropriété

La loi ELAN clarifie les règles d’organisation et de gouvernance de la copropriété grâce à une refonte et modulation des règles du Code de la Copropriété. Ces articles de loi tentent de répondre à la complexification et à la diversification du domaine, en mettant en place des mesures spécifiques pour améliorer certaines copropriétés en difficulté (insalubrité, etc…).

Ces nouvelles règles facilitent et accélèrent par exemple le traitement des copropriétés dégradées ou lèvent des blocages qui entravent certaines décisions de travaux, notamment pour des rénovations énergétiques, ou encore des contentieux judiciaires.

La loi ELAN et la transition énergétique

La dernière version du texte de loi remet au goût du jour le carnet numérique du bâtiment, initié à l’origine par la transition énergétique. Sous forme d’un service en ligne purement informatif, ce «carnet de santé» sera particulièrement pertinent pour accompagner à la rénovation énergétique. Il centralisera ainsi les conclusions d’audit, en enregistrant les réalisations de travaux, en stockant les modes d’emploi d’installation de nouveaux équipements et en mentionnant les évolutions de consommation de l’immeuble.

(cc) Caitlin Oriel


Cotoit vous propose chaque mois deux actualités sur la copro, inscrivez-vous à notre newsletter :

Besoin de changer de syndic ?

Vous aimeriez changer de syndic et êtes intéressés par Cotoit ?

Faites votre demande de devis gratuitement et en 3 minutes maximum.

Un de nos Coach Copro vous recontactera dans les plus brefs délais.

Illustration

Pour en savoir plus sur la copropriété

Article

L’actu du mois Cotoit #2 – Février 2024

Bienvenue dans cette seconde édition de l’actu du mois Cotoit. L’objectif ? Vous faire découvrir les nouveautés de l’immobilier et de la copropriété du mois à ne pas louper ! Au programme : Bonne lecture ! Réforme du DPE en faveur des petites surfaces Selon le ministre de la Transition écologique Christophe Béchu, près de […]

Lire l'article

Elise Macé • 26 février 2024

Article

Majorité de l’article 26 en copropriété : attention aux pièges !

Toutes les décisions ne sont pas soumises aux mêmes règles de vote lors d’une assemblée générale de copropriété. On vous éclaire sur l’article 26 de la loi du 10 juillet 1965 : le vote à double majorité et l’unanimité. Les règles de majorité en assemblée générale  Une fois par an, le syndic a l’obligation d’organiser […]

Lire l'article

Elise Macé • 20 février 2024

Article

Comment louer son appartement à une entreprise ?

La location d’appartements à des entreprises est un domaine en pleine croissance. Que vous soyez propriétaire d’un petit studio ou d’un grand appartement, louer son appartement à une entreprise peut être une option lucrative. Dans cet article, Cotoit explore les avantages, les types de contrats et les meilleures pratiques pour louer votre bien immobilier à […]

Lire l'article

Elise Macé • 19 février 2024