Gérer ma copro

Publié le 13/11/2018

Choisir son gestionnaire de copropriété

Vous êtes à la recherche d’un syndic pour votre copropriété ? Vous ne savez pas par où commencer? Pas de panique, Cotoit vous donne quelques clés pour vous accompagner dans votre recherche.

Qu’est-ce qu’un syndic ?

Chaque copropriété a pour obligation de posséder un syndic, quelle que soit sa taille, afin d’assurer la gestion administrative, comptable, le bon entretien et la représentation juridique de la copropriété. Ce syndic est élu par l’ensemble des copropriétaires lors de l’assemblée générale à la majorité absolue (article 25). Depuis la loi ALUR, tous les 3 ans, le contrat du syndic doit être mis en concurrence par le conseil syndical.

 

Comment choisir son gestionnaire de copropriété ?

Pour choisir le syndic qui correspondra le mieux à votre copropriété, il faut vous poser les bonnes questions et vérifier quelques points :

  • Définissez vos besoins en fonction de la taille de la copropriété, du nombre de copropriétaires, des caractéristiques de l’immeuble, des relations entre voisins. Une petite copropriété préférera un syndic bénévole pour son nombre limité de copropriétaires permettant une plus grande rapidité d’exécution. À l’inverse, une copropriété qui comporte beaucoup de lots, choisira un syndic professionnel pour assurer son importante charge de gestion.
  • Faites jouer la concurrence pour pouvoir étudier différents tarifs et trouver l’offre la mieux adaptée aux besoins réels de la copropriété.
  • Avant toute signature, vérifiez le contrat proposé par le syndic (forfait de base, clauses de révision des tarifs, engagement minimal, frais annexes, etc.). Un contrat transparent est synonyme de services efficaces.
  • Contrôlez les clauses d’honoraires exceptionnels. Certains contrats ne sont pas transparents, il arrive que certains syndics facturent des prestations qui sont des obligations incluses dans le forfait/contrat type ou qui correspondent à de la gestion courante. Ces clauses abusives sont preuves d’un syndic peu scrupuleux.  
  • Soyez attentifs au respect des délais et des durées des prestations facturées à l’heure par votre syndic. Après signature du contrat, assurez-vous que votre syndic respecte les délais légaux et qu’il ne facture pas ses prestations au-delà de leurs durées respectives.
  • Contrôlez les contrats avec les prestataires intervenant pour la copropriété. Vérifiez que la mise en concurrence des prestataires ne résulte pas de conflits d’intérêts entre syndics et prestataires.

Autant d'éléments et de petits conseils qui vous feront trouver LE bon syndic à votre copropriété !

 

Le syndic en ligne, l’alternative pour dépenser malin

Alternative économique et efficace, à mi-chemin entre le syndic professionnel traditionnel et le syndic bénévole, notre syndic en ligne Cotoit est une solution taillée sur mesure pour les copropriétés de taille petite à moyenne. Syndic professionnel basé sur une plateforme numérique, Cotoit réinvente le métier à travers des outils simples et malins qui facilitent la vie de la copropriété et de ses habitants.

Pour 10€ par mois et par lot, Cotoit assure, en toute transparence, les même tâches que qu’un syndic professionnel : gestion financière et administrative, bon entretien de l’immeuble et représentation juridique de la copropriété.

Avec notre offre, vous bénéficiez d’outils pédagogiques et d’un accompagnement personnalisé de nos experts copro pour améliorer le quotidien de votre copropriété. Nos options à la carte permettent de nous adapter au plus près de vos besoins.

Vous avez désormais toutes les clés en main pour choisir le syndic de vos rêves !

(cc)Nik MacMillan