Les 4 bonnes raisons de louer à des étudiants

louer son bien immobilier à des étudiants
Coach Copro

Coach Copro

Expert Cotoit

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Le baccalauréat en poche, de nombreux étudiants se lancent à la recherche de leur location pour la rentrée scolaire. Meublés, petites surfaces, loyers accessibles, logements proches des commodités sont des perles rares. Et si vous aussi vous louiez à des étudiants ? Voici les quatre bonnes raisons de louer votre bien à un étudiant.

 

1/ Les avantages fiscaux de la location étudiante

La location étudiante constitue un investissement locatif intéressant. En effet, elle présente de nombreux avantages fiscaux :

  • En location meublée

Les locations meublées permettent au bailleur de bénéficier d’un abattement fiscal d’au moins 50 % sur les revenus déclarés des recettes locatives. Chacun peut en bénéficier, à condition que les recettes ne représentent pas plus de 50 % des revenus du foyer fiscal ou qu’elles soient inférieures à 23 000 € par an.

  • Avec un logement neuf

Grâce au dispositif de la loi PINEL, l’achat d’un logement neuf dans le but de le louer vide permet de bénéficier d’une économie d’impôt allant de 12 % à 21 %. Cependant, la durée minimale de location du logement doit être de 6 ans au minimum. Cette durée est ferme et irrévocable, vous ne pourrez pas la réduire, mais seulement la prolonger jusqu’à 12 ans (la limite de ce dispositif).

  • En louant une chambre chez l’habitant

Les loyers issus de la location d’une partie meublée de sa résidence principale (chambre étudiante) peuvent être exonérés d’impôt. Le loyer doit alors respecter les plafonds de la région, fixés chaque année et publiés par l’administration fiscale. En 2022, le loyer hors charges annuel par mètre carré de surface habitable ne doit pas dépasser :

  • 192 € en Île-de-France ;
  • 142 € dans les autres régions.

 

2/ Une demande constante pour la location étudiante

Le parc des cités universitaires étant chaque année complet en raison d’une demande plus forte que l’offre, de nombreux étudiants se tournent vers les locations privées. La demande est forte et constante. Si le logement que vous proposez correspond à tous les critères d’un étudiant, il est peu probable qu’il reste inhabité :

  • petites surfaces ;
  • loyers raisonnables ;
  • proches des transports et des commodités ;
  • proche des écoles, etc.

Il vous suffit de cocher les bonnes cases pour répondre à la demande d’un étudiant en quête de son nid.

 

3/ La location de courte durée pour la location à des étudiants

louer son bien immobilier à des étudiants

Autre avantage de la location aux étudiants : un bail de location réduit. En effet, un bail de location traditionnel a une durée de trois ans pour un logement vide et d’un an pour un logement meublé. Cependant, en louant à des étudiants, la durée du bail est réduite à 9 mois.

De ce fait, vous avez la capacité de récupérer votre logement rapidement pour le vendre, le louer à un proche, etc. Il s’agit d’une durée intéressante.

À savoir : le bailleur a l’obligation de louer un logement décent, quelle que soit la durée de la location. Des travaux de rénovation peuvent donc être nécessaires entre les déménagements. Le bailleur doit fournir des diagnostics obligatoires à la location, au plus tard lors de la signature du bail de location.

 

4/ Les garanties financières d’un étudiant

De nombreux propriétaires se méfient de la location étudiante, en raison du risque d’impayés. Pourtant, les étudiants sont des locataires qui bénéficient de plusieurs garanties financières :

  • La caution des parents

Lors de la signature du contrat de locataire de l’enfant, les parents sont amenés à signer un engagement de caution solidaire. Ce document les engage à régler les loyers et charges en cas de défaut de paiement de la part du locataire étudiant. Les étudiants peuvent également faire appel à d’autres garants qui ne sont pas leurs parents.

  • Les différents aides nationales au logement

Les étudiants bénéficient de plusieurs aides de l’État, dont les APL (aide pour le logement) et l’ALS (allocation de logement à caractère social), qu’ils peuvent demander à la CAF (caisse des allocations familiales). Ces aides sont accordées sur la base du montant du loyer et des ressources de l’étudiant (et non des ressources des parents) :

  • APL : réservée aux logements qui font l’objet d’une convention avec l’État (comme les cités universitaires, les HLM, etc.) ;
  • ALS : vise toutes les autres habitations, sous certaines conditions.

À savoir : si le logement appartient à un membre de la famille de l’étudiant, celui-ci ne pourra pas bénéficier des aides.

  • La garantie VISALE

Visale (Visa pour le logement et l’emploi) est une garantie locative de l’État. Elle entre en action pour les locataires de 18 à 30 ans détachés du foyer fiscal de leurs parents, sous certaines conditions de ressources. Elle vise à sécuriser les propriétaires-bailleurs et les locataires grâce à un système de caution instauré en 2016 dans le cadre de la loi ALUR. Cette garantie couvre les propriétaires jusqu’à 36 mois d’impayés pour un logement privé et jusqu’à 9 mois pour un logement social.

 

Amis propriétaires, vous avez désormais toutes les clés en main pour vous lancer dans l’aventure de la location étudiante.

Crédit photo : © fxquadro – freepik et © DCStudio – freepik

Nous vous recommandons

Article
Coach Copro

Vendre ou acheter un logement en copropriété

Le processus de vente et d’achat d’un logement en copropriété présente certaines spécificités. Découvrons-les étape par étape.
Vendre en copropriété
L’avant-vente : le bilan de la copropriété
Pour la mise en vente d’un logement

Lire l'article
popup cadeau parrainage

Devenez parrain
et soyez récompensé !

Vous êtes satisfait de votre syndic Cotoit ? Chantez nos louanges et recevez un bon d’une valeur de 25€ valable chez l’un de nos partenaires* !