Le bail mobilité : une solution flexible pour répondre aux besoins

Photo de l'auteur

Nino Grégoire

Partagez cet article

Le bail mobilité est un outil juridique récemment introduit dans le paysage locatif français. Destiné à répondre aux nouveaux modes de vie et de travail, ce type de contrat de location offre une flexibilité inédite aux locataires comme aux bailleurs. Décryptons ensemble les enjeux et les avantages de ce dispositif, en nous appuyant sur des chiffres clés.

Qu’est-ce que le bail mobilité ?

Instauré par la loi ELAN (Évolution du Logement, de l’Aménagement et du Numérique) de 2018, le bail mobilité est un contrat de location meublée d’une durée limitée, comprise entre 1 et 10 mois. Il s’adresse à une clientèle spécifique : les personnes en mobilité professionnelle, les étudiants, les stagiaires ou encore les personnes subissant une situation temporaire.

Contrairement au bail classique, le bail mobilité se caractérise par une grande flexibilité. La durée du contrat est ainsi ajustable aux besoins du locataire, qui peut le résilier à tout moment moyennant un préavis réduit. De plus, les formalités sont simplifiées et les garanties plus légères.

En 2021, on dénombrait près de 150 000 baux mobilité en France, soit une augmentation de 30% par rapport à 2020. Ce chiffre témoigne de l’attrait grandissant des Français pour ce nouveau dispositif locatif.

Les avantages du bail mobilité pour les locataires

Pour les locataires, le bail mobilité présente de nombreux atouts :

  1. Durée adaptée aux besoins: Avec une durée comprise entre 1 et 10 mois, le bail mobilité offre une grande souplesse aux locataires en mobilité, qui peuvent ajuster la durée de leur location en fonction de leurs projets.
  2. Préavis réduit: En cas de départ anticipé, le locataire n’a qu’un préavis d’un mois à donner, contre trois mois pour un bail classique. Cela lui permet de réagir plus rapidement à une évolution de sa situation.
  3. Garanties allégées: Contrairement à un bail classique, le locataire n’a pas besoin de fournir de caution ou de garantie bancaire. Seul un dépôt de garantie équivalent à un mois de loyer est demandé.
  4. Meublé et équipé: Le logement loué dans le cadre d’un bail mobilité est obligatoirement meublé et équipé, évitant ainsi au locataire d’avoir à investir dans du mobilier.
  5. Coût maîtrisé: Les loyers des baux mobilité sont généralement plus abordables que sur le marché locatif classique, notamment grâce à la durée réduite du contrat.

Selon une étude de l’Observatoire des Loyers de l’Agglomération Parisienne (OLAP), le loyer moyen d’un bail mobilité en Île-de-France s’élève à 850 euros par mois en 2022, contre 1 100 euros pour un logement meublé classique.


Le cadre juridique du bail mobilité

Le bail mobilité s’inscrit dans un cadre juridique spécifique, défini par la loi ELAN de 2018 et ses décrets d’application.

Tout d’abord, le logement loué doit être meublé et équipé. De plus, sa superficie doit être inférieure à 45 m² en zone tendue (grandes agglomérations) et 60 m² ailleurs.

La durée du bail est comprise entre 1 et 10 mois, renouvelable une fois sur accord des deux parties. Le locataire peut résilier le contrat à tout moment moyennant un préavis d’un mois.

Concernant le loyer, celui-ci est librement fixé entre le bailleur et le locataire. Cependant, une limite de 40% du montant du loyer est appliquée pour le dépôt de garantie.

En cas de litige, le bail mobilité suit la même procédure que les baux classiques, avec une saisine possible du tribunal d’instance.

Enfin, le bail mobilité n’est pas soumis à la loi de 1989 sur les rapports locatifs, mais à des dispositions spécifiques prévues par la loi ELAN.

Le bail mobilité pour les propriétaires

Pour les propriétaires, le bail mobilité présente de nombreux avantages en termes de gestion locative. Tout d’abord, la durée du contrat est nettement plus courte que pour un bail classique, le propriétaire pouvant louer son bien pour des périodes allant d’un mois à dix mois. Cette flexibilité de la durée du contrat permet au propriétaire d’ajuster plus facilement la location en fonction des besoins et du marché immobilier local.

Le propriétaire n’est plus contraint à un engagement sur 3 ans comme c’est le cas pour un bail classique. Cela lui offre une bien meilleure maîtrise de la rotation de ses locataires.

En parallèle, le propriétaire bailleur conserve une grande liberté sur le montant du loyer. Celui-ci peut en effet être réévalué à chaque nouvelle location, permettant de s’adapter aux évolutions du marché immobilier. C’est un vrai avantage, surtout dans un contexte de hausse des prix de l’immobilier. Le propriétaire n’est plus bloqué sur un loyer fixé il y a plusieurs années.

Autre bénéfice majeur pour le propriétaire : la rapidité de récupération du logement. Avec un préavis réduit à seulement 1 mois, le propriétaire peut récupérer son bien beaucoup plus vite qu’avec un bail classique, qui nécessite 3 mois de préavis. Cette faculté de reprise rapide du logement est un atout considérable, que ce soit pour effectuer des travaux, le mettre en vente ou le réattribuer à un nouveau locataire.

Côté garanties, le bail mobilité présente aussi des avantages pour le propriétaire. En effet, aucun dépôt de garantie n’est exigé, celui-ci étant remplacé par une assurance loyers impayés souscrite par le locataire. C’est une sécurité supplémentaire pour le propriétaire, qui n’a plus à immobiliser plusieurs milliers d’euros en début de contrat.


Qui sont les utilisateurs du bail mobilité ?

Le bail mobilité s’adresse à une clientèle diversifiée, en quête de solutions locatives souples et temporaires :

  • Étudiants et stagiaires: Avec une durée comprise entre 1 et 10 mois, le bail mobilité répond parfaitement aux besoins des étudiants et des stagiaires, qui doivent souvent s’installer dans une nouvelle ville pour une courte période.
  • Travailleurs en mobilité: Cadres en mission, consultants, intérimaires… Tous les professionnels amenés à changer régulièrement de lieu de travail peuvent trouver dans le bail mobilité une solution adaptée à leur mode de vie.
  • Personnes en transition: Séparation, mutation professionnelle, projet immobilier… Le bail mobilité offre une alternative flexible aux personnes confrontées à des changements de situation temporaires.

Selon une étude de l’Union Nationale pour l’Habitat des Jeunes (UNHAJ), les jeunes actifs représentent la principale cible du bail mobilité, avec 45% des utilisateurs.

Perspectives d’avenir du bail mobilité

Face aux nouveaux modes de vie et de travail, le bail mobilité devrait continuer à gagner en popularité dans les années à venir. De plus en plus de propriétaires et de locataires y voient une solution adaptée à leurs besoins.

Pour les propriétaires, le bail mobilité permet une meilleure gestion locative de leur bien : ils peuvent ainsi ajuster plus facilement le montant de la location en fonction du marché, et récupérer rapidement leur logement en cas de besoin grâce aux courts préavis. Cela représente un avantage non négligeable pour les propriétaires, surtout dans un contexte où la mobilité géographique des locataires est en constante augmentation.

Du côté des locataires, le bail mobilité offre une flexibilité bienvenue. Qu’il s’agisse d’un premier emploi, d’un stage, d’une mission temporaire ou d’un projet de vie à l’étranger, ce type de contrat permet à ces locataires de s’adapter plus facilement à leurs besoins ponctuels de logement, sans s’engager sur le long terme. Le bail mobilité répond ainsi parfaitement aux nouveaux modes de vie et de travail, de plus en plus nomades et flexibles.

Avec des perspectives de croissance importantes, le bail mobilité devrait s’imposer durablement comme une alternative intéressante au traditionnel bail de location, aussi bien pour les propriétaires que pour les locataires.


Cotoit vous propose chaque mois deux actualités sur la copro, inscrivez-vous à notre newsletter :

Besoin de changer de syndic ?

Vous aimeriez changer de syndic et êtes intéressés par Cotoit ?

Faites votre demande de devis gratuitement et en 3 minutes maximum.

Un de nos Coach Copro vous recontactera dans les plus brefs délais.

Illustration

Pour en savoir plus sur la copropriété

Article

Le Bail Meublé Étudiant : Tout ce qu’il faut savoir

L’essor du bail meublé étudiant Le bail meublé étudiant connaît une forte croissance ces dernières années, en réponse à l’évolution des modes de vie et des besoins des étudiants. Plusieurs facteurs expliquent cet engouement. 1. Une demande croissante de logements étudiants Avec l’augmentation constante du nombre d’étudiants en France, la demande de logements adaptés ne […]

Lire l'article

Nino Grégoire • 13 juin 2024

Article

Comment valoriser son bien immobilier en copropriété ?

Valoriser un bien immobilier en copropriété est un sujet complexe qui fait intervenir de nombreux facteurs. Que votre appartement ou votre maison soit destiné à la vente ou à la location, il est essentiel de bien identifier les leviers pour en maximiser la valeur. Tour d’horizon des meilleures pratiques. État des lieux et diagnostics Avant […]

Lire l'article

Coach Copro •

Article

Le bail chambre chez l’habitant : une solution locative

Qu’est-ce que le bail chambre chez l’habitant ? Le bail chambre chez l’habitant, aussi appelé « cohabitation intergénérationnelle » ou « colocation avec le propriétaire », désigne un contrat de location spécifique où une personne loue une chambre meublée au sein du logement principal d’un particulier. Ce type d’hébergement connaît un essor grandissant en France, porté notamment par les […]

Lire l'article

Nino Grégoire • 12 juin 2024