Crise sanitaire et copropriété : quels sont les assouplissements définis par l’ordonnance du 18 novembre 2020 ?

Photo de l'auteur

Coach Copro

Partagez cet article

La situation sanitaire en France restant instable, l’État a décidé de proroger des assouplissements pour assurer notamment les tenues des assemblées générales et les contrats de syndic. Voici quelques précisions sur l’ordonnance du 18 novembre 2020.

Copropriété : assemblées générales en visioconférence

Depuis le début de la crise sanitaire de la Covid-19, impossible de tenir une assemblée générale de manière classique. Heureusement, des alternatives existent : la visioconférence ou le vote par correspondance.

En effet, divers décrets ont permis d’assouplir le droit de la copropriété suite au 1er confinement national. Il est désormais possible de réaliser son assemblée générale par visioconférence ou par correspondance (sans vote préalable à l’assemblée générale) et cela désormais jusqu’au 1er juillet 2021, suite à l’ordonnance du 18 novembre 2020 (mise à jour décret février 2021). 

Ainsi, si une assemblée générale était prévue en présentiel, elle peut être réalisée à distance. Pour la transformer en visioconférence, les copropriétaires doivent être notifiés au minimum 15 jours avant la date de l’assemblée générale. Le jour J, le bureau de l’assemblée est élu et un PV doit être signé sous un délai de 8 jours.

Le vote par correspondance est également possible. Pour cela, si une assemblée générale souhaite être transformée en vote par correspondance, les copropriétaires doivent être prévenus 15 jours avant la date de l’assemblée générale et doivent recevoir les bulletins de vote par correspondance au moins trois jours avant cette date.

Avec Cotoit, il est facile d’organiser son assemblée générale à distance par visio ou par correspondance grâce à nos outils en ligne !

> Bon à savoir : le plafond de vote que peut recevoir un copropriétaire en assemblée générale est également assoupli.

Assouplissements pour les prolongations de contrats de syndic

De la même manière, l’ordonnance permet automatiquement la prolongation des contrats de syndic et des mandats des membres des conseils syndicaux qui expirent entre le 29 octobre 2020 et 31 décembre 2020.

Cela sera effectif jusqu’à la prise d’effet des contrats des syndics et des mandats des membres des conseils syndicaux désignés par la prochaine assemblée générale des copropriétaires. Celle-ci devra intervenir au plus tard le 31 janvier 2021.

Vous savez désormais tout sur l’ordonnance du 18 novembre 2020 !


Cotoit vous propose chaque mois deux actualités sur la copro, inscrivez-vous à notre newsletter :

Besoin de changer de syndic ?

Vous aimeriez changer de syndic et êtes intéressés par Cotoit ?

Faites votre demande de devis gratuitement et en 3 minutes maximum.

Un de nos Coach Copro vous recontactera dans les plus brefs délais.

Illustration

Pour en savoir plus sur la copropriété

Article

Le Bail Meublé Étudiant : Tout ce qu’il faut savoir

L’essor du bail meublé étudiant Le bail meublé étudiant connaît une forte croissance ces dernières années, en réponse à l’évolution des modes de vie et des besoins des étudiants. Plusieurs facteurs expliquent cet engouement. 1. Une demande croissante de logements étudiants Avec l’augmentation constante du nombre d’étudiants en France, la demande de logements adaptés ne […]

Lire l'article

Nino Grégoire • 13 juin 2024

Article

Comment valoriser son bien immobilier en copropriété ?

Valoriser un bien immobilier en copropriété est un sujet complexe qui fait intervenir de nombreux facteurs. Que votre appartement ou votre maison soit destiné à la vente ou à la location, il est essentiel de bien identifier les leviers pour en maximiser la valeur. Tour d’horizon des meilleures pratiques. État des lieux et diagnostics Avant […]

Lire l'article

Coach Copro •

Article

Le bail chambre chez l’habitant : une solution locative

Qu’est-ce que le bail chambre chez l’habitant ? Le bail chambre chez l’habitant, aussi appelé « cohabitation intergénérationnelle » ou « colocation avec le propriétaire », désigne un contrat de location spécifique où une personne loue une chambre meublée au sein du logement principal d’un particulier. Ce type d’hébergement connaît un essor grandissant en France, porté notamment par les […]

Lire l'article

Nino Grégoire • 12 juin 2024