Résoudre litiges & sinistres

Publié le 5/10/2018

Nuisibles en copropriété : que faire ?

Il arrive quelquefois que de vilaines petites bêtes viennent gâcher votre tranquillité en s’installant dans les habitations. Termites, puces, punaises de lit, rats, cafards, que faire lorsque ces nuisibles ont fait de votre copropriété leur petit lit douillet ? Pas de panique, Cotoit vous donne les solutions.

Des nuisibles dans votre logement en copropriété : c'est à vous de vous en occuper

De manière préventive ou curative, la désinsectisation ou dératisation est nécessaire au bon entretien d’un immeuble et à la salubrité des logements... Comment procéder ? À qui incombent les dépenses ?

Vous êtes locataire ou copropriétaire et seul votre logement est infesté de nuisibles :

  • Si vous êtes le seul copropriétaire de votre voisinage à subir la présence de nuisibles dans votre logement, la désinsectisation/dératisation sera à vos frais.
  • Si vous êtes locataire, vous devez prévenir votre propriétaire bailleur afin qu’il fasse venir un professionnel ou qu’il solutionne le problème. Les frais seront à sa charge. Si de son côté c’est silence radio, envoyez-lui un courrier recommandé.

En attendant l’intervention de professionnels, sachez qu’il existe des fumigènes efficaces pour parer à une petite population d’insectes peu présente (trouvables en pharmacie). Ils sont utiles afin de limiter leur reproduction dans les logements. Sachez qu’aucune assurance habitation ne prend en charge les dégâts causés par des nuisibles.

 

Des nuisibles dans toute la copropriété : le syndic doit s'en charger

Vous faites face à la présence de bestioles dans votre logement, manifestez-vous auprès de votre voisinage. Si vos voisins ont le même problème que vous et que les nuisibles ont pris possession de votre immeuble, il faut contacter votre syndic. Il se doit d'intervenir en faisant appel à des spécialistes. Dans ce cas-là, les prestations sont à la charge de toute la copropriété. Le syndic peut agir sans vote préalable de l'assemblée générale puisqu’il s’agit d’une décision d’entretien qui doit être prise dans l'urgence. Si cela devient récurrent, pensez à faire voter à l’assemblée générale la mise en place d’un contrat avec un prestataire.


> Votre syndic est peu réactif ? Rejoignez Cotoit !

Pas de panique : la petite bête ne mange pas la grosse ! L’intervention des spécialistes solutionne toujours les problèmes.

(cc)Taton Moise