choisir bon syndic copropriété

Choisir le bon syndic de copropriété est essentiel dans un immeuble puisque c’est lui qui administre les parties communes de celui-ci. Cotoit vous donne quelques conseils pour bien le choisir.

 

Choisir un bon syndic de copropriété : une mission importante

Pour rappel, le choix d’un bon syndic de copropriété est une mission très importante. Il représente le syndicat des copropriétaires, c’est-à-dire l’ensemble des copropriétaires de l’immeuble. Sa mission principale est d’assurer la bonne gestion des parties communes de l’immeuble.

Par sa mission, il doit notamment :

  • Convoquer une assemblée générale des copropriétaires au moins une fois par an pour voter le budget de l’année à venir et fermer les comptes
  • S’assurer du bon respect des exigences du règlement de copropriété
  • Tenir les comptes et les finances de la copropriété

Par conséquent, il est important de choisir syndic approprié. Si vous n’êtes pas satisfait du syndic actuel, sachez que vous pouvez facilement changer de syndic.


  1. Choisissez le bon modèle de syndic

Afin de choisir le bon syndic de copropriété, il est important de se demander quel modèle de syndic doit être utilisé.

En fait, vous ne le savez peut-être pas, mais les syndics de copropriété peuvent prendre trois formes différentes :

Syndic professionnel : C’est le modèle le plus courant, lorsqu’une société tierce est amenée à gérer la copropriété (Cotoit par exemple).

Attention : Pour exercer légalement la profession de syndic, l’entreprise doit disposer d’un certificat professionnel et d’une garantie financière.

Syndic volontaire : Cela signifie qu’un seul copropriétaire est choisi comme syndic de copropriété. Bien que cette alternative soit évidemment économique, ce poste demande une grosse charge de travail pour le copropriétaire élu.

Syndic coopératif : C’est le choix le plus éthique qui semble être. Ici, un groupe de copropriétaires, généralement le conseil syndical, gère la copropriété. Le président du conseil syndical exerce les qualités de syndic de copropriété.

  1. Choisir le meilleur syndic de copropriété : faites attention aux frais annexes !

Si votre choix se tourne vers un syndic professionnel, vous devez attentivement examiner les honoraires du syndic qui vous sont fournis.

Attention, ce n’est pas tout ! Les syndics professionnels facturent des frais annexes pour tous les types de services supplémentaires.

Voici quelques exemples :

  • L’assemblée générale se tient après 18 heures
  • Une assemblée générale extraordinaire a lieu
  • Vous avez des dettes impayées, le syndic vous délivrera des factures pour la gestion de ces dettes impayées, etc.

Par conséquent, il est important d’évaluer le coût de ces frais supplémentaires pour comprendre l’impact que le nouveau syndic peut avoir sur les coûts de votre immeuble.

  1. Choisir un bon syndic proche de chez vous

Choisir un bon syndic de copropriété proche de chez vous entraîne une meilleure communication et une réactivité en cas de problème dans la copropriété.

Ainsi, Cotoit vous recommande de miser sur un syndic local si vous choisissez un syndic professionnel.

Ou alors, le modèle du syndic coopératif s’avère aussi être une alternative. C’est vrai, quoi de plus proche que des copropriétaires vivant dans le même immeuble que vous ?

  1. Vérifiez les clauses et la conformité du contrat de syndic lors de votre choix

Si vous décidez de choisir un syndic professionnel, celui-ci vous remettra une proposition de contrat. Tout d’abord, vous devez vérifier si le contrat de syndic est conforme à la loi. L’arrêté du 2 juillet 2020 a modifié le contrat type. Cette modification s’applique à tous les contrats signés après le 4 juillet 2020.

Ensuite, pensez à regarder les termes du contrat de syndic, notamment pour vérifier quels services sont inclus dans les honoraires. Vous pouvez également poser des questions sur les frais annexes pour comprendre le budget alloué au syndic de copropriété.

  1. Comparer les syndics de copropriété afin de faire le bon choix 

Si vous changez de syndic de copropriété, vous devez laisser votre syndic actuel être en concurrence avec vos autres candidats potentiels. Ce n’est pas seulement une exigence obligatoire par la loi, mais cela doit aussi vous permettre de faire le bon choix et de comprendre quels conseils répondent le mieux aux besoins de votre immeuble.


Changer de syndic, passer à Cotoit

Vous êtes copropriétaire ou membre du conseil syndical et vous souhaitez mettre en concurrence votre syndic de copropriété ?

Pour passer chez Cotoit, il vous suffit d’envoyer à votre gestionnaire, par lettre recommandée avec accusé de réception, le projet de changement de mandat de syndic (avec devis à l’appui), au minimum deux mois avant la date de votre prochaine AG. Celui-ci inscrira la mise en concurrence à l’ordre du jour. Cette mise en concurrence est obligatoire annuellement.

Il n’est pas nécessaire d’être membre du conseil syndical pour proposer cette résolution.


Cependant, il est recommandé d’en discuter au préalable avec les autres copropriétaires afin d’éviter les désaccords lors de l’assemblée générale.

Une fois notre syndic Cotoit élu, nos coachs vous accompagnent et s’occupent de tout ce qui concerne la transmission des documents

Vous êtes maintenant en mesure de choisir le bon syndic de copropriété pour votre immeuble !