Gérer ma copro

Publié le 18/02/2019

Syndic en autogestion : avantages et inconvénients

Le syndic en autogestion, ou syndic bénévole, concerne 15% des copropriétés françaises. Découvrez les différents avantages et inconvénients de ce mode de gestion autonome de la copropriété.

 

Qu’est-ce que le syndic en autogestion ?

Beaucoup de petites copropriétés prennent la décision d’autogérer leur immeuble. Le syndic bénévole assure les différentes tâches d’un syndic classique (gestion administrative et financière) sans rémunération. Généralement, c’est un membre de la copropriété qui incarne ce rôle bénévolement.

 

Les avantages du syndic bénévole

Le syndic en autogestion peut s’avérer très économique. En effet, l’absence de syndic professionnel supprime les honoraires de gestion. Cela peut représenter des économies conséquentes pour les copropriétés.

Le syndic bénévole, étant généralement incarné par un membre de la copropriété, est souvent plus réactif aux impératifs de l’immeuble que le serait un syndic professionnel. Il réagit plus vite à la résolution de problèmes et se sent plus concerné par la mise en place et le suivi de travaux, par exemple.

Un syndic bénévole est généralement plus vigilant quant aux dépenses de l’immeuble. En effet, il cherchera davantage à comparer les devis et trouver des prestataires moins chers.

 

Les inconvénients du syndic autogéré

Toutefois le syndic bénévole n’est pas utopique et comporte des inconvénients.

Il faut trouver LE copropriétaire engagé qui tiendra son rôle tout au long de l’année. Il doit se montrer disponible et posséder une certaine culture du monde de la copropriété. En effet, il est préférable de connaître les rouages de la copro et se tenir informé des dernières réglementations. Un syndic bénévole non engagé c’est la certitude d’une copropriété en danger.

La gestion d’une copropriété peut s’avérer compliquée. Il faut maîtriser tous les pans techniques de la copropriété tels que : la comptabilité, les appels d’offre, la gestion des impayés, la régularisation des charges, les assurances obligatoires, etc. La multiplicité des lots et des contrats avec les prestataires peut rendre la gestion de la copropriété difficile.

Au-delà de l’aspect technique, l’autogestion de la copropriété par un copropriétaire peut être source de conflits. En effet, des relations dégradées entre voisins peuvent rendre les décisions moins objectives et plus difficiles à appliquer. La présence d’un syndic professionnel peut incarner le rôle de médiateur dans une copropriété.

 

Cotoit, une alternative économique

Solution alternative économique et efficace au syndic bénévole : Cotoit. Notre syndic professionnel en ligne, réinvente l’activité de syndic avec sa plateforme numérique qui simplifie la vie de la copropriété et de ses habitants.

Syndic à la carte, Cotoit gère pour vous, toute la comptabilité et l’administration de votre copropriété en toute transparence, à partir de 10€ par mois et par lot. N’hésitez pas à demander un devis !