Résoudre litiges & sinistres

Publié le 12/09/2018

Comment régler un problème de voisinage ?

Nuisances sonores ou olfactives, occupation de places de parking personnelles... Il arrive quelquefois qu’un voisin ne respecte pas la tranquillité de la vie en copropriété. Cotoit vous donne quelques clés pour solutionner vos problèmes de voisinage dans la sérénité et le respect mutuel.

Problème de voisinage : dialoguez !

Jetez-vous à l’eau et osez dialoguer avec votre voisin ! Méthode ancestrale et approuvée : discutez gentiment avec votre interlocuteur des désagréments qu’il cause. Votre conversation lui fera forcément prendre conscience des gênes occasionnées. S’il est de bonne foi, il cessera de nuire à votre confort et à votre tranquillité !

 

Autres recours pour régler vos problèmes de voisinage

Si ce dernier se montre réfractaire, inutile de le menacer. Adressez-lui une courrier recommandé, ou selon la gravité des désagréments, déposez une main-courante ou portez plainte pour atteinte à votre tranquillité (article R.1334-31 du code de la santé publique).

Pensez à jeter un coup d’oeil au règlement de votre copropriété : s’il contient une clause concernant le type de nuisance concerné, informez le syndic pour qu’il mette en demeure le fauteur de troubles. Si rien n’y fait, il faudra malheureusement opter pour une action judiciaire, mais rassurez-vous, cette dernière solution est rarement utilisée.

Avec du dialogue et du calme, la plupart des petites tensions entre voisins sont réglées pacifiquement. Alors osez discuter et demandez conseil à votre syndic si besoin !


(cc) Malte Wingen